Nouvelle étude sur l’expérience irlandaise de la terminologie pour l’Union européenne

1334

terminology-iate-gaUne nouvelle étude, Terminologie pour l’Union européenne. L’expérience irlandaise: Le projet GA IATE, compilé par Fiontar, DCU et publié par Cló Iar-Chonnacht, est maintenant disponible au public. Cette publication bilingue (irlandaise et anglaise) offre un aperçu complet du travail de terminologie accompli dans le cadre du projet GA IATE.

Cette initiative a été créée en 2007 par le gouvernement irlandais, en collaboration avec Fiontar, le Département des arts, du patrimoine et Gaeltacht et les institutions européennes, à la suite de l’adhésion de l’irlandais en tant que langue officielle de l’UE.

Bien que la nation ait établi l’irlandais comme première langue et l’anglais comme deuxième langue officielle dans la Constitution de 1937, cette dernière a été adoptée pour des raisons pratiques comme langue officielle par les Communautés européennes lorsque l’Irlande les a rejoints en 1973.

Depuis lors, l’Irlande se bat pour l’usage officiel de sa langue comme lorsque le pays a voté en 2001 une loi garantissant que les lois d’Oireachtas (législation primaire) sont disponibles en anglais et en irlandais. La présidence irlandaise du Conseil de l’Union européenne en 2004 a également été l’occasion de promouvoir la campagne pour l’insertion de l’irlandais comme langue officielle de l’Union européenne. Le statut est finalement entré en vigueur en 2007.

Comme le montre l’étude, «le projet GA IATE a été un succès dans son objectif fondamental de fournir une terminologie irlandaise rapide et fiable aux traducteurs et d’accroître le stockage général de l’irlandais dans la base de données. En tant qu’outil pour le personnel de traduction irlandais, IATE, avec son stock actuel de termes irlandais, est clairement un outil grandement amélioré par rapport à sa valeur avant le début de ce projet».

En effet, depuis le début du projet en 2008, environ 55 000 entrées terminologiques ont été traitées et renvoyées à IATE, élargissant considérablement la base de domaine de la terminologie irlandaise, en particulier en matière de finance et de protection des données. En outre, selon l’étude, l’irlandais occupe désormais le deuxième plus grand nombre de termes en IATE par rapport aux autres nouvelles langues de l’UE (langues devenues officielles après 2004).

Terminologie pour l’Union européenne. L’expérience irlandaise: Le projet GA IATE présente également un aperçu complet de l’histoire de l’IATE, de la base de données terminologique interinstitutionnelle multilingue de l’UE et de ses développements futurs. Les travaux terminologiques dans les nouvelles langues dans les trois institutions européennes (Parlement européen, Commission et Conseil), ainsi que leur collaboration, ont également été abordés.

La publication est disponible à l’achat sur le site Cló Iar-Chonnacht site web et librairies sélectionnées.

Article Ă©crit par Floriane Loup, stagiaire Ă  TermCoord