Durée de la semaine: Filtrer la bulle

1153

La ligne dans le café ne bouge pas? Sans pensée consciente, nous atteignons nos téléphones et vérifions s’il y a quelque chose de nouveau. Nous vérifions non seulement nos messages privés et nos e-mails, mais nous vérifions également les nouvelles pour rester informés de ce qui se passe autour de nous et ailleurs dans le monde. On se fait aspirer dans notre bulle...

L’internet offre un large éventail de points de vente pour recueillir des informations et la plupart des Européens consomment les nouvelles en ligne. Les médias sociaux jouent un rôle particulièrement important en tant que source d’information. Les algorithmes alimentent des données sur le comportement de l’utilisateur et déterminent la sélection des nouvelles vues sur les comptes de médias sociaux. Cela peut conduire à ce que l’on appelle filtrer les bulles.

Une nouvelle étude appelée Polarisation et médias d’information en Europe ce qui a été demandé par le Service de recherche du Parlement européen définit le terme bulle de filtre en tant qu’«État dans lequel un individu se trouverait s’il s’appuyait fortement sur des services qui utilisent la sélection algorithmique pour filtrer les nouvelles, les idées et les perspectives qui diffèrent des leurs».

Au cours des deux dernières années, les bulles filtrantes ont été citées comme la force motrice de la polarisation, du populisme et du désenchantement envers la démocratie. Cependant, cette étude a trouvé peu de soutien à l’existence de bulles de filtres d’informations sur les médias sociaux dans la littérature respective et certaines études suggèrent même que les gens ont plus d’accès aux nouvelles de différentes perspectives politiques.

Par conséquent, les bulles filtrantes ne semblent pas être la principale cause de polarisation. Ce fait ne devrait pas nous empêcher d’être conscients, tolérants et ouverts à d’autres perspectives tant que les sources sont fiables.

Vous vous réveillez de votre bulle, vous réalisez que vous êtes le prochain en ligne. Il est temps de prendre votre café.

Référence:

Brunner, K., Ebert, F., et Sabrina, E. (2017, mai). Testez Sie Ihre Filterblase. Sueddeutsche Zeitung. Récupéré en mars 2019, à partir de https://www.sueddeutsche.de/digital/der-facebook-faktor-testen-sie-ihre-filterblase-1.3474022

Fletcher, R., et Jenkins, J. (2019). Polarisation et médias d’information en Europe. Récupéré le 13 mars 2019, à partir de  http://www.europarl.europa.eu/RegData/etudes/STUD/2019/634413/EPRS_STU(2019)634413_EN.pdf

C’EST MOI QUI L’AI FAIT. (s.d.). Récupéré en mars 2019, à partir de  https://iate.europa.eu/search/standard/result/1552551307230/1


Écrit par Annemarie Menger Stagiaire en communication à l’unité de coordination terminologique du Parlement européen (Luxembourg) et étudiant au Master en apprentissage et communication dans les contextes multilingues et multiculturels de l’Université du Luxembourg. Elle est titulaire d’un diplôme d’enseignant sous la forme du premier examen d’État allemand pour l’enseignement primaire, d’un baccalauréat en compétences culturelles de base et d’un diplôme supplémentaire en systèmes mondiaux et compétences interculturelles de l’Université de Würzburg.