Durée de la semaine: Lanceur d’alerte

1100

 

Lanceurs d’alerte — initiés qui exposent des activités corrompues ou illégales

L’expression est ancienne et a été utilisée pour désigner des personnes qui soufflent des sifflets depuis le 19ème siècle. De la voile et de la fauconnerie à la police et à l’arbitrage, les gens utilisent des sifflets pour attirer l’attention ou signaler des actes répréhensibles.

À la fin des années 60, Ralph Nader — un activiste américain — a donné au terme une torsion plus nuancée sur le plan politique et a défini la dénonciation comme «un acte d’un homme ou d’une femme qui, croyant que l’intérêt public l’emporte sur l’intérêt de l’organisation qu’il sert, souffle l’alerte que l’organisation est impliquée dans des activités corrompues, illégales, frauduleuses ou nuisibles».

Au fil du temps, le terme a vu son sens s’étendre à une pratique plus figurative. Aujourd’hui, les médias traditionnels et les institutions officielles utilisent le terme pour désigner quelqu’un qui divulgue des informations sur la corruption.

L’importance des lanceurs d’alerte

Les dénonciations publiques des événements récents comprennent des cas de surveillance de masse illégale, d’abus de mesures de protection de l’environnement et d’évasion fiscale, entre autres. La dénonciation est l’une des mesures les plus efficaces contre les fautes professionnelles et la corruption.

L’engagement du Parlement européen en faveur de la protection des lanceurs d’alerte

Le Parlement européen soutient depuis des années l’introduction de règles communes de l’UE sur la protection des lanceurs d’alerte, soulignant cette question dans ses enquêtes sur les scandales d’évasion fiscale. Dans une résolution adoptée en février 2017, les députés ont appelé la Commission européenne à adopter une législation visant à protéger les intérêts financiers de l’UE. En octobre 2017, ils ont réitéré leur demande.

Sur 16 avril, 2019 Les députés ont adopté des normes communes minimales pour protéger les personnes qui signalent des violations du droit de l’Union dans l’ensemble de l’Union.

Ces nouveaux règlements comprennent:

• La mise en œuvre d’un nouveau système visant à protéger et à encourager le signalement des violations du droit de l’Union
• Le choix entre les rapports internes ou externes
• Garanties contre les mesures de suspension et de rétorsion de la part des employeurs

L’objectif est de fournir un meilleur cadre de protection pour la divulgation d’informations sur les activités illégales ou nuisibles dans des contextes liés au travail.

 

 

Références:

Martin, G. (2019). «Whistle-blower» — le sens et l’origine de cette phrase. [en ligne] Phrasefinder. Disponible à l’adresse suivante: https://www.phrases.org.uk/meanings/whistle-blower.html [Accès au 1er mai 2019].

Europarl.europa.eu. (2019). Protection des lanceurs d’alerte: adoption de nouvelles règles à l’échelle de l’UE | Actualités | Parlement européen. [en ligne] Disponible à l’adresse suivante: https://www.europarl.europa.eu/news/en/press-room/20190410IPR37529/protecting-whistle-blowers-new-eu-wide-rules-approved [Accès le 29 avril 2019].

Lundgren, N., Goudin, H., Dahl, H. et van Buitenen, P. (2009). Déclaration écrite sur le coup d’alerte et la protection des lanceurs d’alerte. Déclaration écrite. [en ligne] Parlement européen. Disponible à l’adresse suivante: http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//NONSGML+WDECL+P6-DCL-2009-0045+0+DOC+PDF+V0//EN&language=EN [Accès le 29 avril 2019].

Europarl.europa.eu. (2019). Textes adoptés — Le rôle des lanceurs d’alerte dans la protection des intérêts financiers de l’UE — mardi 14 février 2017. [en ligne] Disponible à l’adresse suivante: http://www.europarl.europa.eu/doceo/document/TA-8-2017-0022_EN.html?redirect [Accès le 2 mai 2019].

Europarl.europa.eu. (2019). Une fiscalité transparente | Actualités | Parlement européen. [en ligne] Disponible à l’adresse suivante: https://www.europarl.europa.eu/news/en/headlines/priorities/taxes [Accès le 29 avril 2019].

WhistleblowerProtection.EU. (2019). Les lanceurs d’alerte dans l’UE doivent être protégés. [en ligne] Disponible à l’adresse suivante: https://whistleblowerprotection.eu/ [Accès au 1er mai 2019].


Écrit par Foteini Stathopoulou, Stagiaire spécialiste des communications à l’unité de coordination terminologique du Parlement européen et coordinateur général du Comité Schuman Trainees de Luxembourg.