Définir les droits des femmes pour la terminologie sans frontières

1538

 

Il s’agit du deuxième article d’une série d’articles sur les derniers développements en Terminologie Sans Frontières, qui a ses origines dans YourTerm MED. Il s’agissait du projet initial sur la terminologie médicale à mettre en place en coopération avec Traducteurs sans frontières (TWB) et les universités participantes. En septembre 2018, lors d’une visite à l’Université de Vigo en Espagne, TermCoord a décidé d’appliquer ce cadre à d’autres domaines d’intérêt, tels que la pêche (Votreterme MARE), l’éducation (YourTerm EDU) et les droits des femmes (Votre terme FEM).

Cette mise à jour décrit nos progrès dans la construction d’un cadre événementiel pour YourTerm FEM grâce au travail du Dr Olga Koreneva Université Pablo de Olavide en Espagne et actuellement stagiaire de TermCoord Julia Pagès de l’Université Paris Diderot, une institution participante à YourTerm MED. En tant qu’application de Terminologie basée sur le cadre, le cadre de l’événement YourTerm FEM est basé sur des recherches antérieures menées par d’anciens stagiaires de TermCoord, Dr Olga Koreneva et María Isabel Bolívar Pérez, deux membres de l’organisation. Lexique groupe de recherche à l’Université de Grenade.

À la suite d’une analyse d’un corpus sur les droits des femmes et d’une extraction terminologique, Olga et Julia ont construit avec succès l’échafaudage conceptuel pour le domaine des droits et de la protection des femmes. Chaque concept dans ce domaine s’inscrit dans un ensemble de catégories prototypiques, qui sont reliées par un ensemble de relations sémantiques prototypiques. Cet événement peut donc être décrit comme un AGENT (institution) qui protège un PATIENT (femme) dans un lieu donné (lieu de travail, domicile) contre la violence (PROCESS) en promouvant ou en mettant en œuvre diverses mesures contenues dans un TEMPLAT INSTRUMENTAL (voir figure ci-dessous). De plus, ce cadre d’événements nous permet d’envisager la multidimensionnalité conceptuelle puisque le même concept peut jouer le rôle de patient ou d’agent dans un contexte différent:L’agent (institution) protège les femmes (PATIENT/AGENT) promeut les mesures (PATIENT/PROCESS), etc.

 

Représentation graphique de l’événement relatif aux droits et à la protection des femmes.

 

Sur la base de cette structure conceptuelle, Julia a également conçu une base de données initiale pour YourTerm FEM avec 70 termes dans nos langages d’ancrage: Anglais, français et espagnol. L’étape suivante consiste à distribuer ces conditions aux universités participantes.

Comme on peut le voir, la terminologie dans YourTerm FEM est organisée selon une structure d’événements cognitifs. Non seulement cela garantit une gestion terminologique efficace, mais il accélère également la récupération des connaissances des utilisateurs à partir de bases de connaissances spécialisées. Notre idée est d’appliquer les dernières découvertes dans les domaines des sciences cognitives et de la terminologie cognitive à d’autres domaines. Étant donné que cela est évidemment limité sur le plan thématique, des efforts de recherche supplémentaires seront nécessaires pour les projets actuels et futurs de Terminology Without Borders.


Écrit par Dr Olga Koreneva et Julia Pagès

Olga est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en traduction et interprétation de l’Université de Grenade et est membre du groupe de recherche LexiCon de cette université. Elle a travaillé comme linguiste professionnelle et terminologue depuis de nombreuses années et a effectué un stage à TermCoord en 2018. Olga a terminé son doctorat en 2017 avec une thèse en terminologie cognitive et en psychoterminologie. Ses langues de travail sont le russe, l’allemand, l’espagnol, l’anglais, l’italien et le portugais. Actuellement, elle travaille comme professeure agrégée à l’Université Pablo de Olavide à Séville, en Espagne.

Julia est titulaire d’un Master en Traduction (EN/ES/FR>ES/FR) de l’Université Paris Diderot. Sa thèse de maîtrise était un projet de traduction et de terminologie sur les réseaux neuronaux profonds dans le domaine de la cosmographie. Elle a auparavant travaillé comme traductrice et chef de projet dans le domaine de l’imagerie médicale et comme traductrice indépendante. Elle est maintenant titulaire d’une maîtrise en linguistique Corpus et travaille sur une thèse de terminologie médicale qui aborde le phénomène de la variation diastratique dans la terminologie du diabète.