Durée de la semaine: Loi sur la gouvernance des données (DGA)

414

À la fin de l’année 2020, la Commission européenne a lancé un retravailler de la réglementation des données à l’intérieur de l’Union européenne. Le commissaire européen et homme politique danois Margrethe Vestager a rédigé les premières propositions de la Loi sur la gouvernance des données et les a présentés le 25 novembre 2020. Elle est également, depuis 2019, vice-présidente exécutive de la Commission européenne. Le 21 décembre 2021, Commission européenne et le Parlement européen est venu à un accord provisoire. Les différentes étapes ont été achevées en mars 2022 et Loi sur la gouvernance des données sera alors applicable dans 15 mois, c’est-à-dire dans le été 2023.

Qu’est-ce que la Loi sur la gouvernance des données?

Le Loi sur la gouvernance des données, également désignées comme DGA ou Gouvernance européenne des données, est l’un des premiers et les initiatives les plus accomplies de l’Union européenne gestion des données. Il s’inscrit dans le cadre de la stratégie européenne pour les mesures en matière de données et aura des objectifs différents de ceux de l’Union européenne. Directive sur les données ouvertes présenté en 2019.

Le terme données inclus toutes les informations numériques ou un élément, qu’il soit personnel ou professionnel, qui peut être utilisé pour différentes questions. La révision de la réglementation sur les données européennes peut avoir plusieurs objectifs et avoir des conséquences positives pour les secteurs privé et institutionnel.

Quels sont les principaux objectifs de la DGA?

L’un des premiers objectifs de renforcer les mécanismes de partage des données est, sans aucun doute, une objectif commercial. Faciliter l’accès aux données peut renforcer l’économie européenne, accroître la confiance dans tous les services en plus de créer nouvelles collaborations permis par une meilleure circulation de toutes les informations nécessaires. Il peut également être utilisé comme un système de gestion des bases de données identifier les défaillances du marché dans certains domaines spécifiques. Si les données et les connaissances européennes sont facilement accessibles aux organes et institutions concernés, de nouveaux produits et services verront bientôt le jour.

L’Union européenne a mis en œuvre un programme très spécifique stratégie de partage des données afin de réutiliser les informations déjà existantes à un niveau plus large, entre les départements et les pays. La création de nouvelles données n’est pas une priorité dans cette nouvelle procédure législative. L’accent est mis sur un meilleure utilisation de ce que l’Union européenne a déjà en sa possession. De plus, cette nouvelle loi contribuera à accroître la sécurité du partage des données, étant donné que les anciennes procédures relatives au respect des données personnelles et professionnelles ne seront pas affectées. Les droits fondamentaux sur les données à caractère personnel, préalablement signés, resteront intacts. Dans un monde de plus en plus numérisé, où presque toutes les transactions et décisions sont prises à travers un ordinateur, l’utilisation des données est devenue un outil essentiel pour coopérer et partager des informations à tous les niveaux.

Cette nouvelle procédure législative peut être considérée comme une assistance aider tous les pays de l’Union européenne à collaborer sur affaires commerciales et intellectuelles D’une manière plus efficace. Les données européennes seront réutilisée en toute sécurité, pour que son plein potentiel puisse être atteint.

L’altruisme des données dans l’Union européenne peut conduire à une coopération accrue de tous les pays membres dans tous les domaines!


Références:

Commission européenne. 2022. Margrethe Vestager | Commission européenne. [En ligne] Disponible à l’adresse suivante: https://ec.europa.eu/commission/commissioners/2019-2024/vestager_en. [Consulté le 1er avril 2022].

Conseil européen. 2022. Promouvoir le partage des données: la présidence conclut un accord avec le Parlement sur la loi sur la gouvernance des données — Consilium. [En ligne] Disponible à l’adresse suivante: https://www.consilium.europa.eu/en/press/press-releases/2021/11/30/promoting-data-sharing-presidency-reaches-deal-with-parliament-on-data-governance-act/. [Consulté le 1er avril 2022].

Loi de l’UE sur la gouvernance des données: Ce que les professionnels de la vie privée doivent savoir. 2022. Loi de l’UE sur la gouvernance des données: Ce que les professionnels de la vie privée doivent savoir. [En ligne] Disponible à l’adresse suivante: https://iapp.org/news/a/the-eu-data-governance-act-what-privacy-professionals-need-to-know/. [Consulté le 1er avril 2022].

EUR-Lex — 52020PC0767 — FR — EUR-Lex. 2022. EUR-Lex — 52020PC0767 — FR — EUR-Lex. [En ligne] Disponible à l’adresse suivante: https://eur-lex.europa.eu/legal-content/EN/TXT/?uri=CELEX%3A52020PC0767. [Consulté le 1er avril 2022].

Parlement européen. 2022. Calendrier législatif des trains | Parlement européen. [En ligne] Disponible à l’adresse suivante: https://www.europarl.europa.eu/legislative-train/theme-a-europe-fit-for-the-digital-age/file-data-governance-act. [Consulté le 1er avril 2022].

Dossier de procédure: 2020/0340(COD) | Observatoire législatif | Parlement européen. 2022. Dossier de procédure: 2020/0340(COD) | Observatoire législatif | Parlement européen. [En ligne] Disponible à l’adresse suivante: https://oeil.secure.europarl.europa.eu/oeil/popups/ficheprocedure.do?lang=en&reference=SEC(2020)0405. [Consulté le 1er avril 2022].

www.euractiv.com 2022. Gouvernance des données: adoption d’une nouvelle législation de l’UE pour le partage des données — EURACTIV.com. [ONLINE] Disponible à l’adresse suivante: https://www.euractiv.com/section/digital/news/data-governance-new-eu-law-for-data-sharing-adopted/. [Consulté le 1er avril 2022].


Écrit par Cécile Mayeres

Elle est titulaire d’une maîtrise en traduction et communication interculturelle avec une spécialisation en mobilité européenne. Elle effectue maintenant un stage en communication à l’unité de coordination terminologique.